Multiversum de Leonardo Patrignani

21:24

Multiversum c'est le genre de livre qui interpelle par sa couverture. Je l'ai trouvé vendredi en tête de gondole dans une librairie près de chez moi. J'étais subjuguée par l'esthétique et la quatrième de couverture me plaisait plutôt bien. J'ai donc profité du format poche assez économique pour essayer. Et aussitôt commencé j'ai dévoré ce livre que j'ai terminé il y a quelques instants. Alors qu'en est-il ? Le contenu de Multiversum a-t-il été à la hauteur de sa couverture aguicheuse ? 




De quoi ça parle ?

Alex et Jenny ont tous les deux 16 ans. Il vit à Milan. Elle vit à Melbourne. Des milliers de kilomètres les séparent et pourtant ils se connaissent depuis toujours. Un lien unique et incompréhensible semble les lier et ce lien défie toutes les lois de la physique et de l'espace temps. Pourquoi cette connexion est à la fois si merveilleuse et si terrible ? Que se cache-t-il derrière ce don ? Quel destin ce cache derrière tant de mystères ?



L'édition que j'ai acheté (Gallimard Jeunesse - Pôle Fiction) compte 416 pages. C'est un petit livre, je l'ai terminé en trois jours. Pourtant malgré sa taille j'ai eu l'impression d'avoir deux ambiances totalement différentes entre les premières et les dernières pages. On commence doucement avec un récit centré sur deux protagonistes, une histoire d'amour adolescente, pour ensuite se diriger petit à petit vers un scénario digne des plus grands films catastrophes. Suspens, théorie du complot et apocalypse sont au rendez-vous. 

Pour un roman qui cible un public assez jeune j'ai trouvé qu'il abordait des thème pas si accessible que ça. La théorie des cordes n'est pas à la portée de tout le monde et c'est ici expliqué autour d'une histoire intéressante. C'est le genre d'histoire qui nous fait nous remuer les méninges à toujours nous demander si ce qu'on lit est possible, si tout est cohérent. On se pose plein de questions qui trouvent peu à peu leurs réponses et leur lot de surprises. Le tout se tient de manière assez cohérente, si ce n'est le retournement final que j'ai trouvé un peu trop "facile".

Au début de mon article je vantais les qualités esthétiques de la couverture. Je pense que c'est aussi une des qualités du texte que j'ai trouvé très imagé. Les descriptions sont bien dosées et permettent de réellement imaginer des scènes aux décors soignés. Beaucoup d'univers sont décrits et beaucoup d'ambiances différentes qui participent à ce que je disais un peu plus tôt : on a l'impression d'avoir un livre différent entre le début et la fin. 

C'est un roman où le lecteur est totalement omniscient. On sait tout ce qui se passe dans la tête des personnages, ce qu'ils pensent en temps réels ou ce qu'ils ont vécu par le passé. En général j'aime que les points de vues des personnages soient séparés par des chapitres qui leur soit entièrement consacrés. Ce n'est pas le cas pour Multiversum où on bascule d'une personnalité à une autre en quelques lignes. Il n'y a pas assez de mystères sur ce qui peut se passer dans l'esprit des personnages secondaires, surtout quand ces derniers sont sur le point de révéler des informations capitales. J'ai alors eu de temps en temps un sentiment de redondance (on lit ce que pense le personnage, le personnage dit ce qu'il pense). Un peu comme un héros de comédie musicale qui chante la réplique qu'il vient de prononcer. 

On compte trois personnages principaux : 
Alex, indéniablement le héros de cette histoire car c'est de son point de vue qu'on observe la majorité de ce qui se déroule sous nos yeux. Jeune garçon déterminé et courageux, un peu dépassé par ce qui lui arrive mais qui va tout faire pour atteindre son but ultime : comprendre ce qui lui arrive et rester auprès de sa chère Jenny. 
Jenny, deuxième tête d'affiche, plus discrète et plus craintive j'ai regretté qu'elle ne prenne pas plus de place dans cette histoire. Un bon tiers du livre se fait sans Jenny qui n'existe qu'à travers les pensées d'Alex. C'est dommage parce que nous n'avons pas un duo équitable. Alex devient vite le chevalier blanc qui vient sauver Jenny, la demoiselle en détresse. 
Marco, meilleur ami d'Alex. C'est le side-kick par excellence, le personnage un peu décalé, le geek qui règle tous les problèmes en quelques clics. Il a connu son lot de galères et l'amitié qui le lie à Alex est forte. C'est un personnage que j'ai eu plaisir à suivre.


En bref :

J'ai bien aimé dans l'ensemble, mais pas suffisamment pour me jeter sur le tome 2 et 3 dans l'immédiat. Je vais attendre leur sortie en format poche et je verrais alors à ce moment là. L'histoire m'a plu et les évènements s'enchainaient de manière à me donner quand même assez envie de connaitre la suite. Beaucoup de mystères demeurent encore entiers et il me tarde de les connaitre. Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais j'ai quand même passé un très bon moment de lecture ! 


A qui je le recommande ?

A ceux qui aiment le mélange des genres : romance, science fiction, catastrophe...
A ceux qui ne sont pas allergiques aux amourettes adolescentes (même si celle là ne dégouline pas dans tout les sens non plus)
Aux amateurs de la théorie des cordes et qui aiment se torturer l'esprit quand il s'agit d'univers parallèles. 


Et pour finir je vous partage une chanson que j'ai écouté pendant ma lecture et qui s'accorde PARFAITEMENT au livre, un classique du rock expérimental, le très célèbre "Wish You Were Here" des Pink Floyd. 

You Might Also Like

3 commentaires

  1. C livre est dans ma PAL depuis mars dernier, j'ai très envie de le lire mais y'a toujours plus "urgent".. ^^
    Si tu veux tenter de gagner un roman de la rentrée littéraire ado de chez Thierry Magnier, c'est maintenant sur mon blog, vite le concours se termine ce soir ! :)
    http://www.shoparoundtheco.fr/justice-louie-sam-concours/

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui la couverture est magnifique! Elle donne instantanément envie de se plonger dans l'histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est tellement magnifique que je regrette presque d'avoir acheté le format poche ^^ la couverture du tome 2 est tout aussi jolie !

      Supprimer